single-image

Les dessins animés et films d’animation à voir en 2020

En cette période de crise sanitaire, la plupart des gens restent confinés chez eux et ne sortent que lorsque c’est vraiment nécessaire. C’est donc une occasion pour eux de passer beaucoup plus de temps à regarder la télé et à se divertir.
D’où l’intérêt de présenter dans ce post les meilleurs dessins animés et films d’animation à ne pas rater cette année. Oui, des longs-métrages animés qui peuvent séduire aussi bien les petits que les grands et qui peuvent aussi réunir les familles.


Les enfants du temps de Makoto Shinkai

Tout d’abord, il y a lieu de commencer par « Les enfants du temps ». C’est un nouveau film d’animation japonais écrit et réalisé par Makoto Shinkai et produit par CoMix Wave Films. Au Japon, ce long-métrage a cartonné au box-office avec pas moins de dix millions d’entrées.
En fait, il raconte l’histoire d’un jeune lycéen dénommé Hokada qui a quitté son île natale pour s’aventurer à Tokyo. Il n’avait ni argent ni travail mais il a pu survivre dans la jungle urbaine grâce à un poste qu’il a obtenu dans une revue spécialisée dans les manifestations paranormales.

La famille Willoughby de Kris Pearn

Le second dessin animé à la liste est « La famille Willoughby ». Celui-ci est réalisé par Kris Pearn et ses acteurs principaux sont : Alessia Cara, Will Forte et Sean Cullen. Il s’agit d’un long-métrage d’animation en images de synthèse 3D qui relate l’histoire de 4 enfants : Tim, Jane et les jumeaux Barnaby A et B.
Maltraités et délaissés par leurs parents, ces derniers décident de prendre leur vie en main. Ainsi, ils mettent au point un plan machiavélique pour se débarrasser de leurs parents, mais les évènements ne se sont pas déroulés comme prévu.

Superman : Red Son de Sam Liu

Pour terminer, il convient de soulever enfin « Superman : Red Son ». C’est un long-métrage qui a comme thèmes : animation, super-héros, communisme et adaptation de BD. Il est réalisé par Sam Liu et ses acteurs principaux sont : Jason Isaacs, Amy Acker et Diedrich Bader. Il emmène les téléspectateurs dans un univers parallèle où le super-héros grandit en URSS et devient le symbole du régime communiste grâce à ses supers-pouvoirs.
Mais Superman n’agit pas tout seul dans ce film, il reçoit l’aide de Wonder Woman pour affronter Lex Luthor et Batman, les représentants du bloc américain. En outre, ce nouvel épisode illustre une réinvention de la vie de Superman, puisqu’elle relate l’histoire d’un Superman élevé en URSS et devenu un héros soviétique.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like