single-image

Réaliser un voyage écologique en Islande : comment faire ?

Les enfants sur le toit ont encore trouvé une astuce pour passer de bonnes vacances, un week-end, organiser une fête. Découvrez en quelques minutes de lecture notre idée du jour : Réaliser un voyage écologique en Islande : comment faire ?

Pays insulaire nordique, l’Islande est une destination qui est connue pour ses paysages spectaculaires. Entre ses parcs nationaux, ses geysers, ses champs de lave et ses sources chaudes, le pays possède tous les atouts pour vous faire vivre une aventure hors du commun. Mais, depuis ces quelques années, le pays fait face au problème de l’impact du tourisme de masse. Pour y remédier, pourquoi ne pas faire un séjour écologique en Islande ?

En pratique, comment faire un séjour écologique en Islande ?

Avec ses paysages à couper le souffle et son ambiance mythique, l’Islande attire tous les ans de nombreux voyageurs en quête d’aventures. Mais le pays est victime de son succès sur le plan environnemental. En effet, les sites les plus populaires du pays souffrent de l’impact des voyageurs. Partez avec Marco Vasco Islande lors de votre prochain voyage et profitez de votre séjour tout en évitant les faux pas écologiques.
Si vous souhaitez par exemple, faire un road-trip pour découvrir le pays, veillez à ne pas traverser les zones protégées ou interdites. Lors des visites des parcs nationaux ou des réserves naturels, veillez également à ne pas laisser trainer des déchets derrière vous. Dans certaines zones, les restaurants se font rares. Il est donc très probable que vous soyez amenés à manger sur le pouce. Prévoyez des sacs en plastique pour vos emballages.

Visiter les parcs nationaux de l’Islande

L’Islande est un pays qui est connu pour ses parcs nationaux. Sur son territoire, il en existe trois. Parmi les plus visités et les plus populaires figure le parc national de Thingvellir. Le site doit sa popularité du fait de sa proximité avec Reykjavik, la capitale du pays. De plus, il est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il s’agit d’un site historique, culturel, mais également géologique.
Parmi les activités à faire absolument lors de votre visite figure la découverte du lac Thingvallavtan. Si vous êtes un passionné de la plongée sous-marine, ne manquez pas de plonger dans la faille de Silfra. Ensuite, il y a le parc national de Snaefellsojokull, se trouvant au pied d’un volcan et empreint de mystère, ainsi que le parc national Vatnajokull, le plus grand parc national d’Europe. Ils valent également le détour. Lors de vos visites, veillez à limiter l’empreinte carbone que vous laissez derrière vous.

Découvrir Reykjavik, une ville écologique

Reykjavik est un véritable joyau écologique. En effet, même si elle est considérée comme étant une terre hostile, elle est alimentée par les énergies renouvelables. De plus, la ville offre un contraste frappant avec l’architecture traditionnelle et l’architecture contemporaine et futuriste. Lors de votre visite de cette ville « green friendly », ne manquez pas de visiter le Musée National de l’Islande.
Il s’agit d’une parfaite occasion pour connaître la culture et l’histoire du pays. Vous y trouverez des oeuvres d’art, des armes, des bijoux et des objets de la vie quotidienne. Ensuite, pensez à voir le Drakkar. Il s’agit d’une sculpture métallique évoquant un bateau viking qui se dirige vers le soleil. Construite en 1990, c’est l’un des monuments les plus photographiés de la ville.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like