single-image

Séjour culinaire en Corée du Sud : quelles spécialités déguster ?

La Corée du Sud est un pays d’Asie de l’Est. Elle occupe la moitié sud de la péninsule de Corée. Le pays du matin calme propose des expériences uniques qui assurent le dépaysement. Entre ses temples, sa nature, ses vestiges d’exception et sa culture, ce pays est à visiter au moins une fois. Mais les charmes de la Corée du Sud ne s’y limitent pas seulement. En effet, le pays possède également une gastronomie séduisante. En dégustant la cuisine sud-coréenne, vous ne manquerez pas de découvrir de nouvelles saveurs et de belles surprises.

Déguster le fameux Kimchi lors d’un séjour en Corée du Sud

Il est porté à votre connaissance que la cuisine sud-coréenne a été reconnue par l’OMS comme étant une cuisine exemplaire du pont de vue de l’équilibre nutritionnel. Partir en Corée du Sud vous permet de déguster des repas qui se composent d’un ensemble varié qui permet d’apporter un certain équilibre de saveurs. Lors de votre séjour, vous ne manquerez pas d’occasions de déguster le fameux Kimchi.
Il s’agit de l’une des spécialités coréennes les plus populaires. Vous trouverez facilement ce met traditionnel, quelle que soit la région que vous souhaitez visiter. Le Kimchi est préparé à base de légumes et de piments qui ont été fermentés dans de la saumure. La base du plat est généralement le chou. Mais, il est possible d’utiliser d’autres légumes et d’adapter ce mets aux différentes saisons.

Mettre au menu le Bibimbap

Il est impossible de visiter la Corée du Sud sans avoir dégusté le Bibimbap. En coréen, « bibim » signifie « mélange » et « bap » signifie « riz ». Littéralement, Bibimbap se traduit par « mélange de riz ». Il s’agit de l’une des spécialités coréennes les plus connues. Ce plat est composé de riz avec des légumes et de la viande de bœuf émincée. Le tout est ensuite agrémenté d’un œuf sur le plat. Il est à noter que chacun des ingrédients est cuisiné indépendamment des autres.
Cela permet de révéler toutes les saveurs dans le bol. Pour la dégustation, ne manquez pas de mélanger le tout avec vos baguettes. Chaque région de la Corée du Sud propose sa propre version. Mais pour apprécier pleinement cette spécialité, rendez-vous à Jeonju, la capitale de la gastronomie sud-coréenne. Le met est traditionnellement servi dans un bol en terre. Ce qui permet de garder la chaleur très longtemps.

Déguster le Mandu, la version coréenne des raviolis

Vous avez une petite faim ? Ne manquez pas de goûter au Mandu. Il s’agit de la version coréenne des raviolis. Les Mandu sont préparés avec de la pâte fine à base de farine de sarrasin ou de riz. La garniture varie en fonction des régions, mais aussi du restaurant. Mais, les Mandu sont généralement farcis avec de la viande, des légumes ou bien du tofu.
Il est également possible de trouver des Mandu qui sont farcis de poulet, de champignons et aussi de gingembres. Ces raviolis sont traditionnellement préparés durant le Nouvel An chinois. Mais, il vous sera facile d’en trouver dans les restaurants du pays. Les raviolis peuvent être cuits à la vapeur, plongés dans la soupe (Mandu guk) ou bien frits.

Goûter le Yangnyeom ou poulet frit coréen

Le Yangnyeom ou poulet frit coréen à la sauce piquante est un plat à ne surtout pas manquer en Corée du Sud. Il s’agit du snack coréen par excellence. Il est possible d’avoir une infinité de combinaison possible avec les poulets frits coréens. En effet, vous trouverez des versions salées, sucrées, pimentées… Ce poulet frit propose un large éventail gustatif.
Pour que le poulet fonde en bouche, il est nécessaire de le frire deux fois. Pour compléter votre expérience culinaire en Corée du Sud, d’autres plats sont à ne pas manquer. C’est le cas, par exemple des Bingeoppang. Il s’agit d’un gâteau gaufré en forme de poisson qui est fourré à la pâte de haricot rouge ou de crème glacée.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like